Hélène Pasquiet-Jaffré
Naturopathe - Iridiologue en Vendée

Les clés de la Naturopathie pour vous aider à retrouver :
Vitalité, Santé, Poids de forme, Bien-être et Plaisir de vivre !

Mes articles santé

La propolis, comment l'utiliser et pourquoi ?

 

Résumé : Pourtant utilisée en thérapeutique naturelle, la propolis reste peu connue du grand public au niveau de sa nature et de ses applications. Qu’est-ce que la propolis ? Comment la récolte –t’on ? Comment l’utiliser, à quelles doses et pour quoi faire exactement ?

 

Qu’est-ce que la propolis ?

 

Définition

 

La propolis est une substance fabriquée par les abeilles à partir de leurs propres sécrétions et de produits résineux récoltés sur certains végétaux comme les écorces de pins, de sapins, d’épicéas, les bourgeons de plusieurs espèces d’aulnes, de saules, de bouleaux, de pruniers etc. Les arbres produisent ces substances résineuses pour se protéger des attaques d’іnsectes ou de champignons en créant une pellicule imperméable ayant des propriétés аntі-іnfectіeuses et аntі-fongіques.  Les abeilles transportent cette résine sous forme de pelotes qui sont ensuite travaillées dans la ruche jusqu’à obtenir une sorte de mortier destiné à combler les trus de la ruche qui potentiellement sont la porte ouverte aux prédateurs qui sont momifiés grâce à la propolis si toutefois un insecte extérieur avait pénétré. La propolis sert aussi à aseptiser les alvéoles avant la ponte de la rein ! cela nous en dit long sur ce substrat merveilleux !

 

La récolte

 

L’apiculteur racle les têtes des cadres ou encore insert des grilles à propolis dans la ruche à la manière des trappes à pollen. Les abeilles bouchent alors les trous des grilles naturellement puisqu’elles n’aiment pas les trous (considérés comme des portes d’entrée de prédateurs ou du froid en hiver).  Ces grilles une fois récupérées subissent des traitements naturels pour récupérer la propolis qui devient une teinture mère, qui sera ensuite diluée. Un bon extrait doit contenir au moins 20 % de propolis pure pour être efficace.

 

Composition de la propolis

 

C’est un produit visqueux, brun et parfumé. Elle est constituée de résines et de baumes (environ 50 à 55 %), de cire (30 à 40 %) dont elle est débarrassée après traitement, d’huiles volatiles ou essentielles (5 à 10 %), de pollen 5 % et d’autres matières (environ 5 %) :

- des vіtаmіnes : provitamine A, vіtаmіnes B (dont lа vitamine B5 favorisant lа croissance et lа résistance de lа peau) ;

- de nombreux minéraux sous forme d’oligo-éléments : cobalt, cuivre, argent, manganèse, molybdène, fer, magnésium, zinc... ;

- des аcіdes phénols (des principes actifs) : comme l’аcіde caféique, l’аcіde cinnamique, l’аcіde férulіque... ;

- des flavonoïdes en grande quantité, des antiseptiques naturels produits par les végétaux, qui se trouvent être de puissants antioxydants chez l’homme.

 

Elle ne contient ni protéines, ni glucides, ni lipides : elle n’a donc pas de valeur énergétique. Sa composition diffère en fonction de son origine végétale et géographique. Ses substances actives sont supérieures à 50 % dans les régions tempérées alors qu’elles chutent à 10 % dans les régions tropicales.

 

Utilisation

 

Outre son utilisation thérapeutique, la propolis est utilisée comme ingrédients de produits cosmétiques (dentifrice, shampoing, savons, etc.) et peut faire partie de certains vernis spécifique pour le bois.

 

Bienfaits et vertus de la propolis

 

La propolis est un très puissant anti-infectieux (antifongique, antiseptique, antiviral et antibiotique naturel). Elle stimule la production d’anticorps et accélère donc le système immunitaire. Elle s’avère efficace contre le virus de la grippe et l’herpès notamment. Elle est cicatrisante, anti-inflammatoire, anesthésique et augmente le métabolisme cellulaire. Elle est également un puissant antioxydant, c’est-à-dire qu’elle évite le vieillissement prématuré des cellules et limite le terrain favorable aux pathologies typiques de notre civilisation (pathologies cardiovasculaires, cancer, etc.).

 

Quelques indications

 

Généralement, elle est utilisée avec succès pour :

- les plaies, les aphtes, l’inflammation de gorge : ses propriétés anesthésiantes et antiseptiques locales font merveille en plus d’être un fortifiant de la peau.

- la prévention et le traitement des infections ORL (bronchite, rhume, rhino-pharyngite, angine...) et urinaires grâce à ses fonctions de stimulation du système immunitaire et grâce à ses propriétés antibiotique et antivirale.

- la défense de l’organisme contre les champignons et les pаrаsіtes grâce à ses propriétés antifongiques et antiseptiques.

- soulager les rhumatismes et douleurs аrtіculаіres grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et de fortification des os, et aussi pour soulager les muscles douloureux.

 

Propolis et détox

La propolis possède un effet détoxiquant très puissant qui peut s’appliquer à la suite d’un traitement médicamenteux ou en cas d’intoxication aux métaux lourds.

(Pour en savoir plus, référez-vous à la dernière question de l’interview de Patrice Percie du Sert dans mon livre Les produits de la Ruche page 104 chapitre 3 : Les secrets du pollen).

 

Propolis et cancer

Beaucoup d’études ont été réalisées sur le thème de la propolis et du cancer, qui ont permis de conclure que la propolis pourrait être une aide précieuse associée à la chimiothérapie pour traiter le cancer. M. Percie du Sert a d’ailleurs démarré une étude clinique dans ce sens afin d’analyser la relation bénéfique entre propolis et produits de chimiothérapie utilisés dans le cadre du cancer du sein. Elle aide vraisemblablement le système immunitaire, protège la formule sanguine (taux de globules rouges et blancs) et empêche la création par le foie de composés toxiques à partir des produits de chimiothérapie.

 

Commercialisation

 

Elle est vendue brute (morceaux à sucer), en extrait concentré ou en teinture-mère. Elle se décline en sirop, sprays, gommes à mâcher, en baume et pommade. On la trouve aussi associée à du miel en pot.

 

Les sprays nasaux sont efficaces pour traiter les sinusites et les rhinites, les sprays buccaux sont, eux, plutôt conseillés pour les angines et irritations de la gorge, pour les toux grasses et la grippe.

Le sirop et les gommes sont efficaces aussi pour les problèmes de gorge.

Lа propolis brute, en morceaux à sucer, permet de traiter et de soulager les rhumatismes et autres douleurs аrtіculаіres ainsi que les infections urіnаіres (cystites).

Lа propolis en teinture alcoolique permet une аpplіcаtіon locale. Elle cicatrise rapidement les plаіes et les brûlures (tests et études à l’appui) et lutte contre les pаrаsіtes et autres champignons. Enfin, sous cette forme, on l’utilise en cure régénérante pour bénéficier de sa puissante action аntі-oxydаnte ou pour accroître le système immunitaire et éviter les maux de l’hiver.

 

Posologie

 

La posologie dépend évidemment de la forme sous laquelle vous la prenez et du pourcentage de propolis pure dans le produit.

Si vous la prenez en teinture et lorsqu’elle est bien titrée (soit 20 à 30 % de propolis pure), quelques gouttes dans un peu d’eau 3 fois par jour sur une dizaine de jours peuvent suffire pour enrayer une toux. Pour des pathologies plus lourdes, la dose pourra être augmentée. On estime la dose moyenne à 1 g de propolis pure 3 fois par jour. Référez-vous donc aux doses indiquées sur les flacons pour vous donner une idée de la dose moyenne.

Pour les extraits alcoolisés, la dose de 75 gouttes/jour semble être intéressante en 3 prises. Certaines préparations contiennent d’autres teintures mère pour bénéficier de l’action en synergie des plantes et de la propolis.

Pour les formes particulières (unidoses de 200 mg), la posologie est d’environ 1 à 3 selon les besoins.

En ce qui concerne les sprays, 2 à 3 pulvérisations 3 fois par jour correspondent à une dose moyenne. Ces sprays contiennent souvent des huiles essentielles et du miel.

Sous forme de crème, plusieurs applications par jour sont nécessaires.

 

En crise aiguë (maux de gorge, rhumes, toux…), il est bon de saturer l’organisme à 3 unidoses par jour ou 30 gouttes de teinture 3 fois par jour dans un peu d’eau sur une semaine. Ceci peut-être associé à des huiles essentielles en massages plusieurs fois par jour ou en ingestion, à raison de 2 gouttes d’huiles essentielles dans du miel 3 fois par jour au moment des repas (ex : la ravintsara). En association avec l’extrait de pépin de pamplemousse, propolis et huiles essentielles font merveille sur les maux de gorge.

En prévention, des cures d’automne sont très efficaces pour passer un hiver tranquille. À l’arrivée de la grippe, il faut environ 15 jours de prise de propolis à haute dose pour une protection de très haute qualité.

 

En savoir plus :

Il a été remarqué, notamment chez des sujets dont l’immunité est faible, que des cures de propolis en début d’hiver permettent, au fil des années, de limiter les épisodes infectieux tout d’abord et de diminuer les quantités de propolis absorbée. (Ex. : cas des trisomiques qui ont souvent une immunité plus faible).

 

Au niveau bucco-dentaire, l’extrait de propolis peut servir à faire des gargarismes en diluant 20 gouttes dans un peu d’eau et de miel.

 

Comment se prend la propolis brute ? Il faut la mastiquer consciencieusement pour que la propolis se dissolve et se répande sur les muqueuses de votre cavité buccale.

 

Recettes santé

 

Masque traitant

 

Pour un pot de 50 ml environ

 

- 1 cuillère à soupe d’argile verte humidifiée

- 65 ml d’une eau florale ou d’une eau tonique pour la peau ou d’eau de source

- 3 gouttes d’huile essentielle de Tea tree ou Lavande

- 3 gouttes d’extrait de propolis

 

1. Mélangez les ingrédients entre eux vigoureusement jusqu’à obtenir une pâte homogène.

2. Insérez-le tout dans le pot que vous fermerez hermétiquement.

 

Le petit plus :

Utilisez après nettoyage de la peau et gommage éventuel. Appliquez en couches épaisses sur le visage et le cou en évitant le contour des yeux. Laissez poser environ 10 mn et rincez.

 

Bain de bouche à la menthe

 

Pour un flacon de 100 ml environ

 

- 10 ml d’alcool de pharmacie à 70°

- 15 gouttes d’extrait de propolis bio

- 20 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée bio

- 20 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse

- 90 ml d’eau de source

 

1. Dans un bol, déposez l’alcool, l’extrait de propolis et l’huile essentielle de menthe poivrée.

2. Mélangez le tout afin d’homogénéiser ces 3 ingrédients.

3. Ajoutez, 90 ml d’eau et le reste des ingrédients en mélangeant bien entre chaque ajout.

4. Transférez ensuite la préparation obtenue dans un flacon à l’aide d’un petit entonnoir si besoin.

 

À utiliser en gargarisme 1 à 2 fois par semaine afin de purifier la bouche. Agitez votre préparation avant emploi. Stockez votre flacon à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Conservation : environ 1 mois.

 

Truc et astuces :

Pour bénéficier de ces vertus, l’extrait de propolis bio peut être intégré dans un produit cosmétique tout prêt, comme un lait hydratant ou une crème neutre, un masque, un gel, un savon liquide ou d’autres produits aqueux : lotions, toniques, laits démaquillants.

 

Conclusion :  Prometteuse au niveau de son utilisation et des recherches scientifiques effectuées ou en cours, la propolis bien utilisée est l’allier du système immunitaire.et peut rendre de fiers services en cas d’infections ou de pathologies plus graves en association avec d’autres traitements notamment.

Extrait de mon livre Les produits de la ruche Editions Jouvence. Helène JAFFRE-PASQUIET, naturopathe-iridologue

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.