Hélène Pasquiet-Jaffré
Naturopathe - Iridiologue en Vendée

Les clés de la Naturopathie pour vous aider à retrouver :
Vitalité, Santé, Poids de forme, Bien-être et Plaisir de vivre !

Mes articles santé

Le miel est le plus utilisé et le plus connu des produits de la ruche. Il possède en effet de nombreux bienfaits liés à sa teneur en oligoéléments et minéraux. C’est certainement cette richesse qui en fait notamment un remède contre les crampes, les contractures et les crispations de paupières. Toutefois, peu d’études ont été menées afin d’évaluer son réel potentiel thérapeutique. Cependant, beaucoup de préparations à base de miel permettant de soulager ou de soigner des affections sont utilisées depuis la nuit des temps et ont fait leurs preuves. C’est donc l’empirisme qui nous guide !

Les vertus du miel 

Le miel, d’une innocuité absolue, a toujours été considéré comme une source de longévité. Il représente de nombreux avantages nutritionnels et énergétiques.

Son action dynamisante est particulièrement adaptée à la pratique sportive. C’est un aliment idéal pour les personnes actives et les sportifs puisqu’il augmente l’endurance et favorise la récupération. Il rend également de fiers services aux convalescents et aux asthéniques. Il permet aussi de retarder la fatigue intellectuelle et la lutte contre les agressions.

Il facilite l’assimilation du calcium et la rétention du magnésium par l’organisme, deux minéraux essentiels au bon fonctionnement biologique du corps humain et, grâce à ses enzymes, il facilite également l’assimilation des autres aliments en général, ce qui explique son action positive sur la croissance des enfants. On remarque chez les enfants qui consomment du miel plutôt que du sucre blanc une calcification osseuse et dentaire plus rapide et de meilleure qualité. Il peut être utilisé à des fins antianémiques grâce à son apport en fer et en vitamines B6 et B9.

De plus, il est antiseptique. En effet, le pH bas du miel, sa grande viscosité qui limite la dissolution d’oxygène et sa faible concentration en protéines lui confèrent un effet antibactérien important. D’ailleurs, il est possible de prévenir et de traiter certaines affections gastro-intestinales mineures comme l’inflammation ou l’ulcère gastrique par une administration orale de miel. En effet, ce dernier diminuerait l’adhérence des cellules bactériennes aux cellules épithéliales de l’intestin, ce qui empêcherait les bactéries de se fixer et de proliférer ; il révèlerait aussi ses propriétés anti-inflammatoires.

Il a également des vertus digestives et laxatives : il favorise le transit intestinal puisqu’il est doté d’un effet prébiotique, en grande partie attribuable aux oligosaccharides qu’il contient. Les prébiotiques sont des glucides non assimilables par notre organisme qui jouent un rôle important pour la microflore intestinale : ils améliorent la croissance, l’activité et la viabilité des bifidobactéries et des lactobacilles de la flore intestinale, des bactéries importantes pour une bonne santé. Certaines diarrhées et constipations peuvent même être traitées avec le miel !

Bien sûr et c’est bien connu, il permet de lutter contre les affections respiratoires. En effet, il soulage la toux et la gorge irritée.

Par sa richesse en flavonoïdes notamment, le miel est une source alimentaire d’antioxydants. Ceux-ci neutralisent les radicaux libres du corps, permettant ainsi de prévenir l’apparition de maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de certaines maladies neurodégénératives, en résumé de toutes les maladies dites de civilisation qui apparaissent sur un terrain oxydé. En règle générale, les miels les plus foncés, comme ceux issus des forêts ou du sarrasinpar exemple, contiennent des quantités de flavonoïdes supérieures à ceux des miels plus pâles : ils ont donc une plus grande capacité antioxydante. Afin de vous donner un ordre d’idées, à quantité égale, le miel possède un pouvoir antioxydant équivalent à celui de la majorité des fruits et légumes. Encore faut-il que le corps assimile ces flavonoïdes !

Enfin, le miel est un cicatrisant très efficace pour les plaies superficielles. Pensez donc aux pansements au miel en cas de brûlures notamment, il empêchera la formation de cloques !

Outre ses propriétés antibactérienne, antianémique, antitoxique, antiseptique, antibiotique, digestive, le miel est aussi un régénérateur, un rééquilibrant, un reminéralisant et un antistress... Le miel est utilisé pour les problèmes d’origine nerveuse, notamment pour les problèmes de sommeil et d’agitation.

Comment bénéficier des bienfaits du miel ?

Il suffit d’en consommer quotidiennement et de l’utiliser en cuisine, en veillant à éviter, si possible, de le cuire. On peut aussi l’utiliser sous forme de cure :

- une ou deux fois par an, vous pouvez remplacer totalement le sucre que vous utilisez par du miel, et ceci pendant 21 jours ;

- en cas d’affections particulières, il est intéressant de se référer aux vertus thérapeutiques des miels qui sont plus ou moins similaires à celles des plantes dont le miel est issu. Par exemple, le tilleul est un calmant laors le miel de tilleul  possède aussi des vertus calmantes, antispasmodiques. Le miel de thym est plutot choisi pour ses vertus antiseptiques contre les maladies infectieuses. Il suffit aloirs de consommer le miel choisi à raison d'une cuillère à café chaque jour en dehors des repas.

Remèdes pratiques :

- Étant donné que le miel contient en faibles quantités l’ensemble de la liste des oligo-éléments indispensables à l’homme, il s’avère qu’une cuillérée de miel chaque jour contribue à vous apporter tous ces éléments traces essentiels… et ceci dans le plaisir gustatif, sans prendre de compléments alimentaires !

- Le miel est un aliment à inclure dans l’alimentation quotidienne des femmes enceintes pendant et après la grossesse.

- Pensez aussi à consommer du miel avant l’effort, si vous avez des épreuves sportives sollicitant votre endurance et après, pour bien récupérer.

- Si vous avez besoin d’absorber des huiles essentielles par voie orale, celles-ci étant agressives pour les muqueuses de l'oesophage et de l'estomac notamment, pensez au miel. Diluez une goutte d’huile essentielle dans une cuillérée à café de miel, cela facilitera son absorption et protègera les muqueuses de votre système digestif. Il est d’ailleurs bien connu que le miel protège les parois de l’estomac contre l’agression des acides ou des médicaments.

- Le miel utilisé pour édulcorer une infusion possède la faculté de renforcer l’action des plantes.

- Pour libérer le nez bouché de manière chronique, pensez à mastiquer des rayons de miel. Même conseil pour les personnes souffrant de rhume des foins, mais commencez deux mois environ avant la saison.

- Pour les crampes, prenez 2 cuillérées à café de miel à chaque repas, mais ceci doit rester ponctuel !

- Certaines insomnies ne résistent pas à une cuillère à soupe de miel au dîner. Cette prescription calme le système nerveux et permet de venir à bout des « pipis au lit «  chez certains enfants.

- Le miel de romarin en traitement local sur les varices s’avère très efficace.

- Se frictionner les mains avec n’importe quel miel tous les soirs retarde leur vieillissement.

Un miel de qualité, conservé dans de bonnes conditions est nécessaire si l’on souhaite bénéficier pleinement de ses nombreuses propriétés.

Attention : Pour tous ces petits remèdes, prenez garde à l’accoutumance au sucre !

NB : Toutes les indications données ne sont que des conseils et ne remplacent en aucun cas une prescription médicale. L’auteur et l’éditeur ne sauraient être tenus responsables des éventuelles conséquences.

Pour en savoir plus sur le miel et les produits de la Ruche :  Les produits de la  Ruche d'H. Jaffré-Pasquiet aux éditions Jouvence et Les miels bio d'Hélène Pasquiet (Jaffré) aux Editions Anagramme        


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.